Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les présidentiables en croisade à l'étranger

Article précédant | Suivant

Le Potentiel - 5 octobre 2011

Joseph Kabila, Etienne Tshisekedi, Vital Kamerhe, Kengo wa Dondo, Nzanga Mobutu, Mbusa Myamwisi
La présidentielle 2011 se joue en ces moments à l’étranger. Loin de Kinshasa. Si les candidats de l’Opposition à l’élection 2011 ont choisi les villes de Bruxelles, Montréal, La Haye, Washington, pour trouver un compromis autour d’une candidature consensuelle, le candidat de la Majorité présidentielle vient de boucler un périple aux Amériques ; New York et Havane, avant de se rendre à Malabo, en Afrique. En attendant, Paris s’apprête à abriter une marche pro-Kabila le 22 octobre 2011.

Le président de la République, Joseph Kabila Kabange, a regagné le pays depuis la fin de la semaine passée. Il s’était rendu à New York, prendre part à la 66ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, ONU. Une rencontre au sommet qui permet aux «grands » de ce monde d’exprimer leurs points de vue sur de grandes questions internationales.

Le chef de l’Etat Joseph kabila a donc saisi cette opportunité pour faire entendre la voix de la République démocratique du Congo. Aussi, s’est-il attardé sur l’importance que revêt cette période charnière en RDC qui sera caractérisée par l’organisation des élections démocratiques, les deuxièmes du genre, en vue de pérenniser la culture démocratique au Congo-Kinshasa. Il a, de ce fait, suggéré la modification du mandat de la MONUSCO, jusque-là de maintien de la paix, pour accompagner la RDC dans ses efforts de développement et de relance économique. Profitant de cette circonstance, il a fait d’une pierre deux coups en proposant la restructuration du Conseil de sécurité de manière à ce que l’ONU soit plus efficace afin de renforcer la confiance entre les Etats membres.

Candidat à sa propre succession, Joseph Kabila a certainement mis son séjour à profit à New York pour multiplier des rencontres couplées en vue de souligner sa vision politique, économique d’une RDC aspirant à l’émergence.

Après New York, la presse internationale a fait état de la visite du président de la République à la Havane, Cuba. Un séjour visant à raffermir les relations amicales entre la RDC et Cuba. Aussitôt, il a effectué une visite de travail à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale et pays membre de la CEEAC. Le déroulement des élections le 28 novembre n’ont pas manqué de figurer au menu des entretiens au sommet entre Joseph Kabila et son homologue Theodoro Obiang Nguema, et l’occasion était encore bien indiquée pour le président-candidat de souligner la détermination du peuple congolais à consolider le processus de démocratisation en RDC.

Chassé-croisé de l’Opposition

Presqu’au même moment, les «poids lourds» de l’Opposition reprenaient leur bâton de pèlerin pour une tournée en Europe et aux Etats-Unis. Sans oublier, bien sûr, le Canada.

Le premier à partir du pays a été Etienne Tshisekedi, président national de l’UDPS et candidat à l’élection présidentielle. Outre ses entretiens avec des partenaires étrangers pour leur rassurer de la viabilité de la RDC afin de revenir investir au Congo, selon ses propres termes dans l’interview accordée à Colette Braeckman, Etienne Tshisekedi s’est entretenu avec d’autres leaders de l’Opposition. Il s’est rendu à La Haye pour rencontrer successivement Thomas Lubanga et Jean-Pierre Bemba, respectivement président de l’Union des patriotes congolais, UPC, et président national du Mouvement de libération du Congo, MLC. Les entretiens ont porté sur la candidature commune du candidat de l’Opposition à l’élection présidentielle 2011 après un survol de la situation générale du pays. Peu avant de quitter Bruxelles pour Montréal, au Canada, Tshisekedi a rencontré Léon Kengo wa Dondo, président national de l’Union des forces du changement, UFC, et également candidat à l’élection présidentielle. Les deux personnalités politiques ont plaidé pour une candidature commune de l’Opposition à la présidentielle.

Etienne Tshisekedi était attendu hier mardi à Washington, venant de Montréal. Il devrait atterrir à 20h00, heures locales, à l’aéroport Reagan pour un séjour de quatre jours. Les 5 et 6 octobre, il est à Washington avant de partir pour Raleigh, en Caroline du Nord.

Il nous revient que les entretiens qu’il devrait avoir avec Vital Kamerhe, président national de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC, ne pouvaient plus avoir lieu à Montréal. En effet, Kamerhe qui était auparavant en Afrique du Sud et Ethiopie, devrait quitter Montréal pour Washington, selon son carnet de voyage. Si les circonstances de temps le permettraient, les deux personnalités de l’Opposition allaient s’entretenir hier mardi à Washington.

A en croire les milieux proches de l’UNC à Washington, Vital Kamerhe devait être reçu par des proches du président américain, Barack Obama, et par la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton. Si ces entretiens ne pourraient être décalés, Kamerhe a promis d’instruire ceux des collaborateurs qui l’accompagnent dans ce périple à aller à la rencontre d’Etienne Tshisekedi.

Par ailleurs, un autre candidat, Antipas Mbusa Nyamwisi, séjourne aussi à Washington. Candidat à l’élection présidentielle, il pourrait s’entretenir avec Tshisekedi. Mbusa Nyamwisi s’emploie à rapprocher les points de vue des uns et des autres de l’Opposition pour un compromis autour d’une candidature consensuelle. Si la rencontre entre le président national du RCD-KML et celui de l’UDPS ne se déroulerait pas comme prévu, compte tenu de l’emploi du temps de l’un et l’autre, Bruxelles aurait été proposée pour qu’ils se rencontrent.

Toujours dans l’Opposition, l’on signale la présence de Roger Lumbala, président national du RCD-N à Rotterdam, en Hollande, en provenance de Paris. Invité par la diaspora congolaise, Lumbala qui soutient la candidature d’Etienne Tshisekedi plaidera pour l’alternance avec l’élection du candidat commun de l’Opposition, Tshisekedi.

Comme on peut le constater, l’Opposition poursuit ses grandes manœuvres. Loin de Kinshasa, elle compte parvenir à un compromis.

Marche pro-Kabila à Paris

La mouvance présidentielle est également sur le terrain en Europe. Il nous revient, de sources crédibles, qu’une marche pacifique de soutien est prévue ce 22 octobre 2011 à Paris. Une marche pro-Kabila visant à mobiliser les Congolais à voter pour le candidat Kabila. Les autorités françaises, particulièrement celles de Paris, ont été saisies afin que tout se déroule dans le calme.

Entre-temps, l’on signale le retour à Kinshasa du président de l’Assemblée nationale. Secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab a séjourné dernièrement en Corée du Sud. Au regard de ses deux casquettes, cette figure de proue de la mouvance présidentielle ne pouvait ne pas aborder la grande question des élections 2011 avec ses interlocuteurs.

Décidément, l’on est bien parti pour la campagne électorale avec cette croisade d’outre-mer. Le mérite de ce chassé-croisé demeure incontestablement cette prise en compte de la dimension internationale au regard des exigences de la gestion d’un pays moderne. Mais au-delà de cette considération à haute portée politique, il convient de concilier les intérêts supérieurs de la Nation à ceux de la dimension internationale tant il est vrai que vivre en autarcie se traduit toujours par un suicide. Mais, il est important de le retenir, l’histoire de tout pays, comme son développement, s’écrit toujours de l’intérieur.


Autres articles


  1. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  2. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  3. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  4. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  5. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  6. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  7. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  8. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  9. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  10. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  11. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  12. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  13. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  14. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  15. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  16. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  17. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  18. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  19. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  20. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  21. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  22. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  23. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  24. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  25. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  26. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  27. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  28. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  29. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  30. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2016 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.