Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 29 juin 2014

Joseph Kabila lors de son discours d'investiture le 20/12/2011 à Kinshasa
Joseph Kabila lors de son discours d'investiture le 20/12/2011 à Kinshasa | Agrandir
Le président de la République, Joseph Kabila, place la fête de l’indépendance sous le signe d’un hommage « vibrant » que le pays doit aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Dans son discours prononcé dimanche 29 juin, à la veille de la célébration du 54e anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, il a indiqué que cette fête est aussi une interpellation des générations présentes et à venir « car elle rappelle à chacun de nous l’obligation de garder notre pays libre et uni ».

Joseph Kabila a expliqué que cet « hommage vibrant et solennel » aux militaires est mérité, suite à toutes les victoires qu’ils ont enregistrées sur toutes les forces négatives venant de l’extérieur, celles basées à l’intérieur du pays et sur les partisans de la division et de la soumission de notre peuple ».

« Comme vous le savez, depuis une vingtaine d’années, l’Est de notre pays a été le théâtre d’agressions, de guerre, des mouvements armés et de rebellions. Grâce à la montée en puissance de nos forces armés et de sécurité, nous y avons mis fin »,a déclaré le président de la RDC.

Dans son speech, le président Kabila a assuré que les FARDC contrôlent tout le territoire national.

« Les mouvements terroristes qui opéraient aux Kivus ont été éradiqués. La plupart de groupes armés ont adhéré à l’ultimatum des dépôts de leurs armes. C’est ainsi que près de 4500 éléments ont déposé leurs armes. Le processus est en cours avec les FDLR [des rebelles rwandais] dont environ deux cents éléments se sont rendus », a ajouté le chef de l’Etat.

Joseph Kabila a noté que cette victoire sur le champ de bataille, la RDC la doit à la bravoure et la savoir-faire des forces armés et des services de sécurité mais aussi au mariage entre l’armée et son peuple, et à l’appui de ses amis à travers le monde.

Le président de la RDC a annoncé qu’un monument sera érigé en mémoire de tous ceux « qui sont tombés sur les champs d’honneur sous le drapeau, et tous les individus, de différentes nationalités ainsi que des populations civiles qui se sont comportées en véritable défenseurs de la patrie ».

Expulsions de Brazzaville

Dans son discours, le chef de l’Etat a aussi fustigé les expulsions de Brazzaville « dans des conditions qui révoltent la conscience humaine » et a réitéré son message de compassion à toutes les victimes de ces opérations.

« C’est le lieu pour moi de réitérer notre message de compassion à nos concitoyens rentrés au pays dans des conditions qui révoltent la conscience humaine et que nous avons tous déplorées ».

Joseph Kabila a saisi l’occasion pour encourager tous les congolais qui vivent en dehors de la RDC à y revenir et « prendre place au sein d’un Congo en pleine croissance et en pleine mutation ».

« La terre de nos ancêtres est grande et fertile et dispose des potentialités nécessaires à l’épanouissement de chacun », a rappelé le chef de l’Etat, qui invite tous ceux qui vivent à l’Etranger « à contribuer au développement de la RDC dans la paix et la sérénité ».

Joseph Kabila a insisté que « le rêve d’un Congo prospère auquel nous aspirons ne peut être réalisé qu’au prix des efforts sans cesse renouvelés ».

Confiance à la Ceni

« Je demande à notre peuple de ne pas céder au chantage et d’appuyer toutes les institutions de la RDC notamment la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui a reçu la mission d’organiser les élections dans un climat apaisé », a affirmé Joseph Kabila.

Il a souligné que l’avenir de la RDC dépend avant tout de son peuple, de ses responsabilités ainsi que de ses capacités à se prendre en charge.

« Il est plus que temps que nous sachions donner à notre pays le meilleur de nous-mêmes et de ne pas toujours attendre qu’il fasse tout à notre place », a appelé le président Kabila.

Quant aux recommandations des Concertations nationales, le président Joseph Kabila a « réaffirmé son engagement » pour sa mise en œuvre.

« Je réaffirme mon engagement d’accélérer la mise en oeuvre des recommandations de ces assises de façon méthodique mais en évitant toute précipitation », a-t-il déclaré.

Vous pouvez suivre l’intégralité du discours de Joseph Kabila (15’51’’).




Autres articles


  1. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  2. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  3. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  4. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  5. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  6. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  7. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  10. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  11. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  12. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  13. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  14. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  15. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  16. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  17. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  18. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  19. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  20. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  21. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  22. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  23. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  24. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  25. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  26. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  27. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  28. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  29. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  30. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.