Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 22 janvier 2015
Une vue aérienne de la ville de Bukavu
Une vue aérienne de la ville de Bukavu | Agrandir
La société civile du Sud-Kivu a décrété, jeudi 22 janvier, une journée ville morte à Bukavu pour protester contre la loi électorale en examen au Sénat. Ce texte prévoit que les élections à venir soient subordonnées au recensement général de la population. ​Ce que rejette l’opposition qui accuse la majorité de vouloir “glisser” le calendrier électoral au-delà de 2016.

A Bukavu, cette journée ville morte a été suivie sur toute l’étendue de la ville, où les activités économiques et sociales sont paralysées malgré les appels de l’autorité urbaine qui, à travers les médias locaux, demandait à la population de vaquer librement à ses occupations.

Les activités dans toute la ville de Bukavu tournent au ralenti. Les écoles, les marchés, les banques, les stations d’essence sont demeurées fermés. Les quelques élèves qui s’étaient rendus dans leurs écoles respectives tôt le matin, ont vite rebroussé chemin.

L’artère principale de Bukavu, d’habitude bondée de véhicules aux heures matinales, est quasi déserte.

Quelques agents de l’ordre sillonnent les avenues, ou bien sont carrément assis à certains endroits stratégiques de la ville.

Lire aussi: Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu

Des rares minibus de transport en commun sont visibles sur la chaussée. Seuls les bureaux des services de l’Etat sont ouverts. Mais les fonctionnaires discutent en petits groupes plus qu’ils ne travaillent.

Quelques personnes interrogées sur le bien-fondé de cette journée ville morte ont exprimé leur regret ne pouvoir vendre car vivant au taux du jour.

D’autres saluent cette situation estimant que c’est l’unique façon pour la population de “faire entendre sa voix, et de dénoncer ce qui se passe au plus haut niveau du pays”.

Cette ville morte est consécutive à une journée agitée qui a connu des heurts entre forces de l’ordre et manifestants qui avaient érigé des barricades sur la route nationale numéro 2 non loin de l’ISTM/Bukavu et du Lycée Wima.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  5. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  6. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  7. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  8. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  9. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  10. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  11. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  12. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  13. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  14. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  15. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  16. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  17. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  18. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  19. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  20. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  21. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  22. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  23. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  24. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  25. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  26. La Cenco propose le report des élections locales (28 juin 2015)
  27. Dialogue national : Clément Kanku invite Joseph Kabila à se prononcer « clairement » (26 juin 2015)
  28. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  29. Ne Mwanda Nsemi : «Les conditions pour des élections crédibles ne sont pas remplies» (4 juin 2015)
  30. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.