Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Consultations présidentielles: les Eglises et les chefs coutumiers prônent un dialogue pour la paix

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 2 juin 2015

Le Président Joseph Kabila reçoit le cardinal Laurent Mosengwo Pasinya le 2/06/2015
Le Président Joseph Kabila reçoit le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya le 2/06/2015 | Agrandir
Le Président de la République, Joseph Kabila, a poursuivi mardi ses consultations à Kinshasa. Au deuxième jour, il a échangé avec le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, la délégation de l’Eglise Orthodoxe, celle des Eglises de réveil au Congo, des Eglises indépendantes et la délégation des chefs coutumiers. Toutes les personnalités religieuses et coutumières consultées ont soutenu le principe d’un dialogue pour la paix en RDC.

« Il faut bien qu’il y ait un dialogue, si l’on sait exactement ce que l’on veut. Et apparemment le Président connait l’objet de ce dialogue », a déclaré Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, au sortir de son entretien de près de 45 minutes avec Joseph Kabila.

Mgr Monsengwo a soutenu « que le dialogue est bon, à condition qu’on sache ce que l’on veut et que l’on ne déborde pas sur le délai constitutionnel ».

« Je crois que le chef de l’Etat est en train d’examiner tout ce qu’on lui dit. Si la classe politique dit qu’on respectera le délai constitutionnel, je pense que le Président en tiendra compte », a souligné le prélat catholique.

Mgr Monsengwo a indiqué que dans un pays il faut avoir « le sens de la liberté d’opinion ».

« Les uns pensent d’une façon, et les autres pensent d’une autre façon. Et il appartiendra au chef de l’Etat de rassembler tout le monde au terme de ces consultations », a préconisé l’archevêque de Kinshasa.

Le chef de l’Etat a reçu lundi 1er juin les évêques de la Commission épiscopale nationale du Congo (Cenco) avant d’accueillir Mgr Monsengwo le lendemain. Celui-ci a précisé qu’il a été invité en sa qualité d’archevêque de Kinshasa. À ce titre, a-t-il dit, il a un rôle particulier à jouer dans l’Eglise catholique.

Il a expliqué qu’il a été consulté non seulement pour parler du dialogue, mais aussi pour parler des accords concordataires de la RDC avec le Saint Siège ainsi que de la réouverture de la chaîne catholique (la Radiotélévision catholique Elikya) fermée depuis février 2012.

« L’Eglise c’est le dialogue »

Après le prélat catholique, le chef de l’Etat avait accordé son hospitalité à l’Eglise Orthotoxe, conduite par son secrétaire général Théodore Mfumunzanza.

Les représentants des Eglises de réveil ont été reçus par après. Les quatre qui étaient présents étaient conduits par l’évêque Albert Kankieza.

Pour lui, “l’Eglise, c’est la paix, l’amour, la réconciliation et le dialogue”.

« Nous sommes des ambassadeurs de la réconciliation, selon la parole de Dieu. Donc, nous avons encouragé le chef de l’Etat dans cette démarche parce que nous pensons qu’il est très important en ce moment que les fils de ce pays se mettent autour de la table, discutent et échangent pour qu’on décante la situation », a déclaré Albert Kankenza.

Il a indiqué qu’il ne sait pas encore sur quoi porteront ses discussions.

« On ne le sait pas encore. Après ces consultations, le chef de l’Etat va décider de la matière et du contenu du dialogue. Nous prions pour que cela aboutisse à des résultats positifs », a ajouté Albert Kankenza.

Pour sa part, le chef Munongo M’siri qui a conduit les autorités traditionnelles a noté que « nous palabrons toujours depuis des millénaires ».

Le chef de l’Etat devra recevoir prochainement la classe politique.


Autres articles


  1. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  2. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  3. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  4. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  5. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  6. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  7. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  8. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  9. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  10. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  11. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  18. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  19. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  20. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  21. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  22. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  23. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  24. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  26. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  27. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  28. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  29. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  30. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.