Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Joseph Kabila investi président de la République démocratique du Congo

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 20 décembre 2011

Joseph Kabila lors de son discours d'investiture le 20/12/2011 à Kinshasa
Joseph Kabila lors de son discours d'investiture le 20/12/2011 à Kinshasa | Agrandir
Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, réélu pour un mandat de 5 ans au terme de la présidentielle du 28 novembre dernier, a été investi dans ses nouvelles fonctions mardi 20 décembre au cours d’une cérémonie à laquelle ont assisté le président zimbabwéen Robert Mugabe ainsi que des ministres et des ambassadeurs représentants des pays africains et occidentaux.

Dans son discours d’investiture, Joseph Kabila a défini les grands axes de son projet de société intitulé « la révolution de la modernité ».

Il promet de poursuivre la rigueur dans la gestion des finances publiques, d’améliorer le climat des affaires pour attirer les investisseurs.

Sur la question de l’habitat, le président Kabila se propose d’ «améliorer l’aménagement et l’équipement du territoire national et d’offrir un meilleur cadre de vie aux populations urbaines et rurales. Mieux protéger les propriétaires et faciliter l’accès aux crédits bancaires ».

Le gouvernement se montrera soucieux de la vie sociale du Congolais, assure Joseph Kabila. L’accent sera mis sur « la création d’emploi, la couverture sanitaire en multipliant la construction d’hôpitaux et de centres de santé ».

Il s’engage à poursuivre les chantiers de l’eau et de l’électricité entamés lors de sa précédente législature. A ce sujet, Joseph Kabila insiste sur « l’amélioration de la desserte en eau et en électricité dans les villes comme dans les campagnes en améliorant les capacités du barrage hydroélectrique d’Inga » et le système d’adduction d’eau dans les villages.

Dans cet extrait sonore, Joseph Kabila promet de développer les voies des communications pour permettre aux villages de se moderniser:

Écouter



Dans le secteur éducatif, le président Kabila compte mettre en place une politique pour réduire le taux d’analphabétisme et accorder les bourses d’études pour les cycles secondaire et universitaire.

Il envisage d’instaurer une « économie forte, dynamique, compétitive moins dépendante d’un seul secteur » et de « diversifier et réduire l’extraversion de l’économie congolaise ».

Joseph Kabila compte ainsi permettre à la RDC de retrouver ses « parts de marché perdues à l’échelle internationale et sa place parmi les plus grands producteurs de café, cacao, coton, huile de palme ». «Grâce à la révolution de la modernité, la RDC entend dépasser son niveau de production des années 70 », martèle-t-il.

Il annonce un « plan général d’industrialisation pour la promotion des PME » qui sera accompagné des crédits et des micro crédits pour les projets des entrepreneurs congolais.

Kabila promet aussi d’initier une «réforme profonde du secteur minier » notamment en révisant certaines dispositions du code minier congolais et d’interdire progressivement l’exportation des minerais à l’état brut.

En tant que garant de la nation, Joseph Kabila compte assurer l’«intégrité du territoire national, la souveraineté de la nation et la protection de tous les citoyens » et de garantir le respect des droits humains.

« Président de tous les Congolais, je reste fidèle à mon esprit d’ouverture traditionnelle. Je suis convaincu qu’ensemble, déterminés et motivés, nous ne pouvons que relever le défi de l’émergence de notre pays. Je travaillerai donc avec tous les compatriotes qui ont la passion du Congo et veulent travailler à la modernisation du Congo parce qu’au service de la patrie, il n’y a point de camp politique. Seuls comptent la compétence, le patriotisme et la bonne volonté », conclut-il.


Lire le discours (pdf)


ilunga21 déc. 2011 05:47
Toutes nos félicitations pour son nouveau mandat de 5 ans dont le seigneur voudrait l'assister de par son projet comme ambitieux. la reussite de ce plan dépend de la qualité du profit des animateurs gouvernementaux dont plusieurs ont brille par le fainéantisme, clientelisme et voir meme inefficaces face a leurs attributions. un nettoyage s'impose pour un bilan positif. que la presidence daigne considérer certaines soulevées par l'opposition et trier certains de leur projer de partis pour un programme au devenir de notre nation demeure a l'arrière plan des autres ne disposant de ressources qu'égorgent notre. je suis derrière autant que tous ceux de la modernité du congo. toutes mes considerations patriotiques

Autres articles


  1. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  2. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  3. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  4. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  5. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  6. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  7. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  8. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  9. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  10. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  11. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  12. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  13. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  14. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  15. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  16. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  17. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  18. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  19. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  20. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  21. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  22. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  23. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  24. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  25. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  26. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  27. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  28. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  29. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  30. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2016 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.