Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus »

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 20 septembre 2016

Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa
Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa | Agrandir
La Commission Episcopale Nationale du Congo (CENCO) suspend sa participation au dialogue politique en cours en RDC pour faire le deuil des personnes tuées lundi dans des violences qui ont éclaté ente manifestants de l’opposition et forces de l’ordre et rechercher un consensus, indique l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général adjoint de cette structure.

«Le sang de nos frères et sœurs innocents versés pour le respect de la constitution nous interpelle. Il constitue pour nous un signe de temps. Par respect pour eux, dans un élan de solidarité avec les familles éprouvées et le peuple congolais tout entier, la CENCO estime judicieux de suspendre sa participation au dialogue national pour faire le deuil et rechercher un consensus plus large», annonce l’abbé Donatien Nshole.

Les évêques catholiques de la RDC expriment leur regret sur ce qui est arrivé lundi 19 et mardi 20 septembre et rappellent que la vie humaine est sacrée et inviolable.

Ils dénoncent et condamnent fermement la violence d’où qu’elle vienne et rappellent aux uns et aux autres «qu’ils ne sont pas des ennemis mais des frères, des compatriotes d’un Etat qu’ils doivent construire ensemble et non pas détruire».

La CENCO conditionne la reprise des travaux à la signature d’un accord politique à convenir qui prennent en compte les exigences suivantes :

Il devra être clairement établi et stipulé que l’actuel président de la République [Joseph Kabila] ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle à organiser le plus tôt possible.

Les dates des élections devraient être fixées dans ledit accord.

Le plan de décaissement de fonds doit être clairement défini dans cet accord.

La composition du comité de mise en œuvre de cet accord ainsi que son planning de travail devront être mentionnées dans cet accord.

Le dialogue politique a été suspendu mardi pour 48 heures à la suite des émeutes survenues lundi à Kinshasa. La marche voulue pacifique s’est transformée en affrontements violents entre la police et les manifestants de l’opposition qui protestaient contre la non-convocation de l’électorat pour l’élection présidentielle.

Le second et dernier mandat du président Kabila s’achève le 19 décembre 2016 mais la Commission électorale nationale indépendante n’est pas prête techniquement et financièrement pour tenir les délais constitutionnels dans l’organisation de ce scrutin président. La frange de l’opposition qui refuse de participer au dialogue accuse le président Kabila de chercher à prolonger son mandat à la tête du pays au-delà des limites constitutionnelles.


Autres articles


  1. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  2. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  3. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  4. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  5. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  6. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  7. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  8. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  9. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  10. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  11. Examen d'Etat: 64% de taux de réussite à Kinshasa (7 juillet 2016)
  12. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  13. Papa Wemba inhumé à Kinshasa (4 mai 2016)
  14. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  15. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  16. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  17. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  18. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  19. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  20. Kinshasa se transforme en Venise: spectaculaire inondation dans le quartier Des Marais (7 décembre 2015)
  21. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  22. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  23. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  24. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  25. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  26. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  27. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  28. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  29. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  30. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2016 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.