Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Asadho dénonce le non respect du code du travail congolais par l'entreprise chinoise CREC

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 26 janvier 2010

Route au Congo

L’Association Africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) déplore les conditions des travailleurs congolais au sein de l’entreprise chinoise "CREC". L’ONG a rendu public un rapport à ce sujet dont elle a révélé le contenu lundi, à Kinshasa, au cours d’un point de presse, rapporte radiookapi.net

L’entreprise chinoise "CREC" s’occupe,dans le cadre du programme gouvernemental de cinq chantiers, de la réhabilitation de certaines artères principales. Dans son rapport, l’Association africaine des droits de l’homme (Asadho) accuse cette entreprise de violer le code congolais du travail. Elle relève ainsi plusieurs griefs à charge de CREC, notamment, l’absence des mesures de sécurité sur les lieux de travail, le non respect des heures du travail, une faible prise en charge médicale en faveur des travailleurs, le non respect du taux de change dans les calculs de paie des salaires des travailleurs, ainsi que l’absence des contrats de travail en bonne et due forme entre l’employeur et les employés.

Selon Jean-Claude Katende, président de l’Asadho, son ONG avait enregistré des plaintes de plusieurs travailleurs de cette société avant d’initier une enquête du 17 au 21 novembre dernier, laquelle a débouché sur la confirmation de ces griefs. Il faut, estime-t-il, des actions urgentes de la part du gouvernement congolais pour protéger la main d’œuvre congolaise. L’Asadho recommande ainsi au ministère de l'Emploi, travail prévoyance sociale d’enquêter sur ce dossier et d’initier des mesures nécessaires à ce propos. Elle recommande aussi à l’inspection générale de ce ministère de contrôler régulièrement les activités de l’entreprise "CREC" et d’exiger la signature des contrats de travail entre cette société et tous ses travailleurs.

Le ministre de l'Emploi, travail et prévoyance sociale a reconnu avoir reçu des informations sur la manière dont les travailleurs de "CREC" sont traités. Il a promis d’impliquer l’inspection du travail pour trouver une solution à ce genre de problèmes qui se posent, d’après lui, dans plusieurs autres entreprises du pays.


Autres articles


  1. Kinshasa vers un Etat autonome (22 mai 2014)
  2. Lambert Mende ordonne la coupure des signaux de trois médias privés (16 février 2012)
  3. La RDC et la Chine signent deux accords de coopération de 16 millions USD (22 décembre 2011)
  4. L'Asadho préoccupée par la levée de la suspension des activités minières à l'Est (11 mars 2011)
  5. L'ASADHO condamne l'intolérance politique entretenue par le Gouvernement (1 février 2011)
  6. Le vice-Premier ministre chinois Hui Liangyu rencontre le président Joseph Kabila (13 janvier 2011)
  7. Lambert Mende: « Les FARDC ont tué le colonel Katado de l'ADF/NALU à Beni » (4 août 2010)
  8. L'opposition et les ONG des droits de l'homme dénoncent la dérive démocratique (31 juillet 2010)
  9. Retrait de la Monuc: l'Asadho invite le gouvernement à reconsidérer sa demande (16 mars 2010)
  10. La RDC et la Chine signent des accords de partenariat militaire (13 mars 2010)
  11. RDC - FMI : chemin enfin balisé vers l'effacement de la dette extérieure (11 novembre 2009)
  12. Adolphe Muzito : «La RDC souhaite maintenir des échanges de haut niveau avec la Chine» (11 novembre 2009)
  13. Opinion: La Chine place le FMI devant ses responsabilités (2 novembre 2009)
  14. Contrats chinois: l'obstacle est levé (30 septembre 2009)
  15. La RDC et le FMI enfin d'accord (19 août 2009)
  16. Joseph Kabila clôture sa visite au Sud-Kivu (14 août 2009)
  17. La situation des femmes en détention reste préoccupante (5 août 2009)
  18. Kinshasa: les magistrats révoqués s'organisent pour introduire leurs recours (20 juillet 2009)
  19. Satisfaction du Premier ministre de la contribution de la Chine au processus de reconstruction de la RDC (28 juin 2009)
  20. Kinshasa : l'Asadho dénonce « l'embargo de fait » sur les activités de l'Assemblée nationale par la RTNC (20 mars 2009)
  21. Résultats de la présidentielle du 30 juillet: après Kin3, Kin1 (20 août 2006)
  22. Le CIJT exige des poursuites judiciaires contre les ex-chefs de milice en RDC (18 février 2005)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2014 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.