Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La révision de la loi électorale au centre de la rentrée parlementaire de mars

Article précédant | Suivant

Radio Okapi - 16 mars 2011

Parlement congolais

La révision de la loi électorale figure parmi les matières à examiner durant la session d’avril, la dernière de cette législature, qui s’est ouverte mardi 15 mars 2011 à l’Assemblée nationale. Comme pour la Constitution qui a été révisée en janvier dernier lors d’une session extraordinaire, cette matière divise déjà la majorité et l’opposition parlementaire.Pour la majorité présidentielle, il est impérieux d’apporter des modifications à la loi électorale de 2 006 dans le souci de la rendre conforme avec la Constitution dont certaines de ses dispositions ont été révisées.

C’est ce qu’a soutenu Willy Ntumba, l’un des députés de l’AMP:

«Ils savent très bien que la loi électorale aujourd’hui n’est pas conforme à la Constitution. Il faut réviser cette loi, nous ne pouvons pas laisser des dispositions caduques dans une loi parce que l’opposition n’en veut pas. Si on ne revisite pas, on aura ici des députés qui viendront à la prochaine législature avec 300 voix. On en a connu.»

Du côté de l’opposition, c’est la thèse contraire.

La révision de la loi électorale ne serait pas opportune, soutient-on.

Il s’agirait d’une manœuvre de la majorité dans le simple objectif de donner plus de chance à son candidat à la présidentielle.

Clément Kanku, membre de l’UN (Union de la nation), une des plates-formes de l’opposition parlementaire l’a expliqué également:

«Qu’on nous mette encore dans la distraction sur l’âge du candidat. Vous savez, l’âge a été changé en 2 006, tout simplement pour donner le maximum de chance à un candidat. Maintenant qu’on veut aller dans le sens inverse, nous attendons que la population puisse juger et sanctionner. Et comme vous savez, tout part par des rumeurs dans ce pays, malheureusement, les rumeurs deviennent la réalité.»

D’autres matières seront aussi à l’ordre du jour de la présente session. Il s’agit, notamment de la loi sur la réforme judiciaire, la réforme de l’armée et de la Police nationale.

Le président de la chambre basse, Evariste Boshab a demandé aux députés de transcender leurs appartenances politiques en vue de permettre au pays d’arriver aux élections dans les délais constitutionnels, en évitant des débats interminables.


Autres articles


  1. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  2. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  3. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  4. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  5. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  6. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  7. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  8. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  9. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  10. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  11. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  12. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  13. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  14. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  15. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  16. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  17. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  18. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  19. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  20. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  21. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  22. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  23. Suppression du visa entre Kinshasa et Brazzaville (26 septembre 2015)
  24. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  25. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  26. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  27. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  28. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  29. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  30. Découpage territorial : Moïse Katumbi heureux « d'avoir laissé un Katanga magnifique » (17 juillet 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2016 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.