Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Newsletter Podcasts Mobile RSS
Arrestation de hauts fonctionnaires de l'Etat: Clément Kanku dénonce une stratégie électoraliste

Par Radio Okapi | Publié le 14 mars 2011
Clement Kanku
Clémént Kanku

Mettre les hauts fonctionnaires de l’Etat suspectés de corruption et détournement à la disposition de la justice en ce moment relève d’une stratégie électorale. C’est en ces termes qu’a réagi, dimanche 13 mars, le député de l’opposition et président de l’Union pour la nation (UN), Clément Kanku. Selon lui,  plusieurs cas graves de corruption, connus depuis longtemps du gouvernement, du Parlement et d’autres institutions de l’Etat, sont restés impunis.

Le coordonnateur de l’Union pour la Nation, Clément Kanku considère que «l’opération tolérance zéro» qui vise les hauts fonctionnaires de l’Etat est menée pour séduire les électeurs en vue des élections prévues fin 2011 en RDC.

Selon lui, mener cette opération en ce moment relève aussi de « la distraction ou de l’incompétence de la justice congolaise. »

Pour illustrer son propos, il a évoqué l’exemple des mandataires de la Société nationale de loterie (Sonal), suspendus par la ministre du portefeuille, ensuite réhabilités par le Premier ministre Adolphe Muzito et actuellement traduits en justice.

«Aujourd’hui, on nous dit que ces gens là sont dans le collimateur de la justice. Et le Premier ministre qui les a encouragés, il est où ?», s’interroge Clément Kanku.

Autre acte qui devait faire l’objet des poursuites judiciaires depuis longtemps, selon Clément Kanku : le détournement de la ration des militaires au front dans l’est de la RDC.

«Lorsque le Premier ministre [avait effectué une mission dans l’Est], il a trouvé qu’on vendait la ration des militaires à la cité, alors que nos militaires étaient entrain de mourir de faim au front. On n’a jamais vu un seul officier sanctionner pour ça, » a-t-il affirmé.

Pour rappel, le ministre de la Justice et Droits humains, Luzolo Bambi, a annoncé samedi 12 mars que son ex-collègue du Développement rural, Philippe Undji, révoqué, a été mis à la disposition de la Justice.

Un ministre provincial de l’Equateur, le président du Conseil d’administration et l’administrateur délégué général de la Société nationale de loterie, deux magistrats et plusieurs autres hauts fonctionnaires des Finances et de l’administration douanière (DGDA) sont aussi concernés par la mesure du président de la République.

Toutes ces personnalités sont accusées soit de mauvaise gestion et des détournements de deniers publics soit de corruption, a indiqué Luzolo Bambi.

La Licoco satisfaite de l’opération

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption(Licoco) a, de son coté, salué l’arrestation du ministre du développement rural, Philippe Undji.

Son président, Ernest Mpararo, a affirmé que cette vague d’arrestations annoncée par le ministre de la Justice devrait toucher tous ceux qui se rendent coupables de détournement des deniers publics et de corruption.

« Nous pensons qu’il y a d’autres ministres aussi qui trempent dans le détournement des deniers publics mais ils ne sont pas arrêtés.  Certains administrateurs directeurs généraux aussi sont coupables des mêmes fautes », a-t-il expliqué.

@Congoplanete | info@congoplanet.com

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  9. Moise Katumbi crée son parti politique, « Ensemble pour la République » (19 décembre 2019)
  10. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  11. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  12. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  13. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  14. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  15. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  16. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  17. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  18. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  19. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  20. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  21. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  22. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  23. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  24. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  25. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  26. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  27. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  28. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  29. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  30. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.