Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale

Radio Okapi - 19 janvier 2015
Des manifestants contre l'adoption de la loi électorale au parlement font face à la police le 19/01/2015 à Kinshasa
Des manifestants contre l'adoption de la loi électorale au parlement font face à la police le 19/01/2015 à Kinshasa | Agrandir
Plusieurs activités sont perturbées ce lundi 19 janvier depuis le matin dans la ville de Kinshasa. La circulation sur les principales artères de la capitale congolaise est peu intense. Beaucoup d’écoles n’ont pas ouvert leurs portes alors que des coups de feu sont signalés dans certains coins de la ville. La police a dispersé des manifestants qui tentaient de se rendre au Parlement, à l’appel de l’opposition, pour protester contre l’examen du projet de loi électorale.

Plusieurs écoles sont désertées ce lundi à Kinshasa. Enseignants et élèves sont restés à la maison. Certains élèves qui se sont rendus dans leurs écoles ont été priés de retourner chez eux.

Mais dans d’autres établissements scolaires, notamment dans la commune de la Gombe, où se concentrent les ambassades et les services de l’Etat, on pouvait compter 5 à 10 élèves dans des salles de classe qui en reçoivent habituellement 60 ou 70.

Les activités commerciales ont tourné au ralenti. Les étals au Grand Marché de Kinshasa étaient presque vides, a constaté un reporter de Radio Okapi vers 11 heures locales. Plusieurs magasins sont fermés. Certains employés ont tout de même pu joindre leurs bureaux à Gombe.

Plus loin du centre-ville, la tension est montée d’un cran entre manifestants et forces de l’ordre à l’Université de Kinshasa, dans plusieurs coins des communes de Lemba, Mont Ngafula, à la place Victoire, sur l’avenue ex-24 novembre dans la commune de Ngiri-Ngiri, à Bandalungwa vers l’avenue Assolongo, aux alentours du rond-point Ngaba, à Yolo-Ezo dans la commune de Kalamu où des coups de feu ont été entendus. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, selon des témoins.

A Lemba, les mêmes sources rapportent que la police aurait tiré sur un jeune homme qui pillait un magasin appartenant à des commerçants chinois non loin de la place Super Lemba.

Le calme régnait cependant à la place Magasin Kintambo, dans certains quartiers de la commune de Ngaliema, dans les communes de Barumbu et Kinshasa notamment plus proches du centre-ville.

Certains opposants qui avaient appelé à manifester contre la loi électorale, adoptée samedi 17 janvier à l’Assemblée nationale et dont l’examen en seconde lecture doit débuter ce lundi au Sénat, ont affirmé à Radio Okapi avoir été enfermés du dehors aux sièges de leurs partis politiques, depuis dimanche soir, alors qu’ils s’y trouvaient en réunion. Ce qu’a nié le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende joint lundi matin par Radio Okapi.

Un dispositif policier est déployé dans plusieurs coins de la ville notamment autour du Palais du peuple, siège du Parlement congolais où les entrées et les sorties sont filtrées par la police. Le périmètre est interdit de circulation aux automobilistes. Le parlement avait déjà été quadrillé samedi lors del’adoption tard dans la soirée de la loi électorale par les députés nationaux.

Le nouveau texte fait du recensement de la population, un préalable à l’organisation des prochains scrutins présidentiel et législatifs. Les opposants estiment que cette disposition vise en réalité à prolonger le bail du président Kabila à la tête de la RDC après son dernier mandat qui s’achève en 2016, alléguant que le recensement prendrait plusieurs années pour être effectuées dans un pays de plus de 2 millions de kilomètres carrés.

Des pneus brûlés le 19/01/2015 par des manifestants à Kinshasa qui répondaient au mot d'ordre de l'opposition congolaise de manifester contre l'adoption de la loi électorale au parlement
Des pneus brûlés le 19/01/2015 par des manifestants à Kinshasa qui répondaient au mot d'ordre de l'opposition congolaise de manifester contre l'adoption de la loi électorale au parlement | Agrandir
Des pneus brûlés le 19/01/2015 par des manifestants à Kinshasa qui répondaient au mot d'ordre de l'opposition congolaise de manifester contre l'adoption de la loi électorale au parlement
Des pneus brûlés le 19/01/2015 par des manifestants à Kinshasa qui répondaient au mot d'ordre de l'opposition congolaise de manifester contre l'adoption de la loi électorale au parlement | Agrandir


Autres articles


  1. Sénat : Samy Badibanga crée la surprise et devient 1er vice-président (28 juillet 2019)
  2. Joseph Mukumadi élu gouverneur du Sankuru (20 juillet 2019)
  3. Etienne Tshisekedi : les acteurs politiques saluent « l'icône de la liberté et de la justice » (31 mai 2019)
  4. La dépouille d'Etienne Tshisekedi est arrivée à Kinshasa (30 mai 2019)
  5. Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre (20 mai 2019)
  6. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  7. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  8. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  9. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  10. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  11. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  12. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  13. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  14. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  15. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  16. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  17. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  18. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  19. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  20. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  21. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  22. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  23. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  24. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  25. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  26. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)
  27. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  28. La CENI confirme le début de la campagne électorale à minuit (21 novembre 2018)
  29. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  30. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.