Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kamerhe réagit au discours de Kabila: « Rien n'a marché ces 5 dernières années »

Radio Okapi - 17 septembre 2011 19:00
Vital Kamerhe
« Ni le social, ni les infrastructures, ni l’eau, ni l’électricité ni l’emploi, rien n’a marché pendant ces cinq dernières années », a déclaré Vital Kamerhe, ex-collaborateur de Joseph Kabila, dans la course pour la présidentielle de 2011. Au cours d’une conférence de presse, vendredi 16 septembre à Kinshasa, Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a réagi au discours bilan du président Kabila prononcé, mercredi 14 septembre, à Kinshasa.

Concernant le secteur de l’énergie, par exemple le, président Kabila avait déclaré :

« Le potentiel hydroélectrique du Congo, estimé à 100 000 Mégawatts, dont 40 000 dans le seul site d’Inga, est l’un des atouts dont dispose notre pays. Nous multiplierons donc le nombre des barrages et centrales de petites et moyennes dimensions à travers le pays, par souci de proximité, et organiserons leur connexions.»

Vital Kamerhe affirme, par contre, que la quasi-totalité de la ville Kinshasa, capitale de la RDC, est dans le noir. Il a déclaré :

« Ce n’est même plus le délestage qui avait un certain rythme, une certaine séquence. Maintenant, il y a des coupures de trois jours pour des quartiers huppés comme les nôtres. Mais pour les quartiers populaires, on peut faire  trois mois sans électricité ».

Selon lui, la desserte en eau potable ne s’est pas améliorée non plus.

« Même le centre ville manque d’eau, dans des quartiers comme Macampagne, on recourt aux bornes fontaines. Donc nous retournons à l’âge de la pierre taillée», a dit Vital Kamerhe.

Commentant le chantier « emploi » du programme du gouvernement, Vital Kamerhe estime que « l’emploi, c’est nul. Au contraire, des emplois ont été supprimés ».

A ceux qui attribuent en partie ce bilan à Vital Kamerhe qui a été président de l’Assemblée nationale de 2007 à mars 2009, il répond:

« Désabusé, je n’ai pas attendu de quitter pour qualifier les différents bilans de mauvais. Chaque fois que le Premier ministre venait à l’Assemblée nationale quand je présidais cette institution, je lui disais de ne pas mentir au peuple et que nous étions sur la mauvaise voie .»

Enfin, Vital Kamerhe demande au Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication « d’interdire à Joseph Kabila la campagne électorale qu’il a, selon lui, déjà commencée illégalement.»


Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. Moise Katumbi crée son parti politique, « Ensemble pour la République » (19 décembre 2019)
  12. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  13. Martin Fayulu : « Le gouvernement Ilunkamba est un affront au peuple congolais » (27 août 2019)
  14. Alexis Thambwe élu président du Sénat (27 juillet 2019)
  15. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  16. Moïse Katumbi de retour à Lubumbashi après trois ans d'exil (20 mai 2019)
  17. Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre (20 mai 2019)
  18. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  19. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  20. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  21. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  22. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  23. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  24. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  25. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  26. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  27. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  28. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  29. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  30. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.