Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés

Radio Okapi | Publié le 20 septembre 2016
Des pneus brûlés par des manifestants sur une avenue à Kinshasa lors d'une manifestation de l'opposition à Kinshasa, le 19/09/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.
Des pneus brûlés par des manifestants sur une avenue à Kinshasa lors d'une manifestation de l'opposition à Kinshasa, le 19/09/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo. | Agrandir
Plusieurs sièges des partis politiques de la Majorité présidentielle ont été incendiés lundi 19 septembre à Kinshasa, par des manifestants de l’opposition qui réclamaient la convocation du corps électoral pour le scrutin présidentiel. Mardi, c’était autour des sièges des partis de l’opposition UDPS, MLP, ECIDE et FONUS, a être incendiés mardi 20 septembre par des hommes armés, selon le secrétaire national de l’UDPS, Bruno Tshibala. « Aux environs de trois heures du matin, une cohorte des militaires armés jusqu’aux dents s’est attaquée à la permanence de l’UDPS. Nous déplorons des morts, des dégâts importants. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Nous comptons saisir la justice internationale parce que les responsabilités doivent être établies. Il s’agit d’un acte prémédité, ces actes de banditisme, des violences et de barbarie du pouvoir », affirme Bruno Tshibala.

Les sièges du RCD, du PPRD, de l’ATD, de l’ARC et de la CNC ont été incendiés, lundi 19 septembre par les manifestants de l’opposition.

Azarias Ruberwa, président du RCD condamne l’attaque injuste de son siège. «Nous condamnons de la façon la plus ferme ces actes de vandalisme qui ont porté atteinte à nos droits. Le siège de notre parti a été incendié injustement. Nous en appelons à la justice pour que les auteurs de ces crimes soient repérés et jugés», indique Azarias RUberwa. Le président du RCD rappelle que la paix acquise difficilement ne peut pas être bravée et lance un appel au calme. «Je lance un appel à tout le monde, de gauche et de droite. Je pense qu’il n’y a pas meilleure façon de régler les problèmes de la nation que d’aller sur le chemin de la paix et du dialogue», recommande Azarias Ruberwa.



TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2023 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.