Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe empêché à nouveau de voyager pour Goma

Par Radio Okapi | Publié le 9 février 2014
Vital Kamerhe
Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe et la délégation qui l’accompagnait ont été de nouveau empêchés de voyager, dimanche 9 février à l’aéroport de N’djili. Ils devraient se rendre à Goma au Nord-Kivu. Vendredi dernier, l’ancien allié de Joseph Kabila n’avait pas non plus voyagé, alors qu’il avait déjà embarqué à bord de l’avion qu’il avait déjà affrété à l’aéroport de Ndolo. Pour Kamerhe, les autorités congolaises sont décidées à le mettre en prison. Des propos balayés par le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, qui estime que l’opposant Kamerhe n’a pas rempli les formalités d’embarquement et « a encore occasionné un nouveau spectacle ».

« Hier [vendredi], les autorités congolaises ont prétendu que la compagnie Malu aviation avait un litige avec la RVA [Régie des voies aériennes]. Pour contourner cet obstacle, j’ai décidé de payer le billet à la compagnie CAA. Aujourd’hui, nous sommes venus, on a fini toutes les formalités. Les gens ont commencé à entrer dans l’avion, et je devrais entrer le dernier. Au moment où je suis sorti du salon, j’ai constaté que la baie vitrée était fermée [de la salle d’attente pour sortir au tarmac]. Et je demande, [on me dit que] la clef a disparu. Et on s’est débrouillé pour sortir », affirme Vital Kamerhe qui s’interroge :

« Cette fois, comment justifient-ils le fait que je sois empêché de voyager ? ».

Une fois au tarmac, Vital Kamerhe raconte qu’il a été « entouré par une multitude d’agents de la Direction générale de migration (DGM) aux pieds de l’avion » qui l’auraient même « touché au corps pour l’empêcher de monter dans l’avion ».

« La tension est montée au tarmac », poursuit-t-il, en relatant la scène.

« Quand le patron de la DGM est venu, il m’a demandé poliment de le suivre, je lui ai demandé : est-ce que je suis dans l’état d’arrestation ? Et alors, quel est le problème ? Pourquoi je ne peux pas bouger dans mon pays au moment où vous êtes en train d’amnistier des rebelles qui ont tué ? Qu’est-ce qui se passe ? Quel crime ai-je commis ? Je suis un citoyen libre quand même…Et le motif de mon déplacement je l’ai dit et si demain je dois partir pour Lubumbashi ou Mbuji-Mayi, quel autre astuce allez-vous trouver pour nous empêcher de partir? », ajoute l’ancien secrétaire général du PPRD, le parti de Joseph Kabila.

Vital Kamerhe, dit « savoir et reste presque convaincu que son acte de condamnation a déjà été signé par le président Kabila ».

Vous pouvez suivre Vital Kamerhe.



« Nouveau spectacle »

De son coté, le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, dit ne pas comprendre les agissements de Vital Kamerhe :

« On s’était convenu de se rencontrer le lundi ou le mardi pour planifier son voyage parce qu’il fallait éviter d’envenimer la situation au vu des turbulences constatées suite à l’incident de Ndolo [vendredi dernier], mais voilà qu’il se rend ce dimanche à l’aéroport [de N’djili], malgré tout cela », s’étonne Richard Muyej.

Il déclare :

« J’apprécie votre démarche parce qu’il faut que l’opinion soit informée de manière objective. Vital Kamerhe m’a effectivement contacté. Il m’a envoyé deux émissaires : Claudel Lubaya et Ewanga. Et nous avons convenu qu’il était important que l’équipe de l’UNC, mes services et moi-même puissions échanger lundi ou mardi sur cette situation de manière à aplanir cette divergence et qu’il programme cette fois son voyage en toute tranquillité. En tant que leader d’un parti politique, il a même droit à être sécurisé par mon ministère. On s’est mis d’accord ».

Richard Muyej se dit être surpris quand Vital Kamerhe l’a appelé pour lui dire qu’il était à l’aéroport :

« Voilà que ce matin [dimanche 9 février] j’apprends que Vital Kamerhe était aux pieds de l’avion, sans même avoir réalisé les formalités. Donc si la DGM l’a arrêté aux pieds de l’avion, c’est d’abord pour cette raison. Ils l’ont ramené au bureau pour lui demander pourquoi il voulait voyager sans avoir réaliser les formalités. C’et alors qu’il m’a appelé lui-même. Et je lui ai dit que j’étais surpris d’apprendre qu’il était à l’aéroport parce qu’on avait convenu de se réunir ».

Richard Muyej dit ne rien comprendre. « Je crois que là, il a occasionné un nouveau spectacle ».

Vous pouvez suivre Richard Muyej:



@Congoplanete | info@congoplanet.com

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. COVID-19 : 332 cas confirmés, 25 décès, et 27 personnes guéries (20 avril 2020)
  6. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  7. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  8. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  10. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  11. Les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF (16 janvier 2020)
  12. Les FARDC mettent en place des mécanismes solides pour consolider leurs victoires sur l'ennemi (ADF) (14 janvier 2020)
  13. Les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation (14 janvier 2020)
  14. 40 ADF tués dans les opérations militaires initiées par les FARDC (12 janvier 2020)
  15. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  16. Le Cardinal Ambongo en « visite de compassion » à Beni (28 décembre 2019)
  17. Attaques des ADF à Beni : l'armée dit renforcer la protection des civils (17 décembre 2019)
  18. 12 personnes tuées par des ADF dans la localité de Kamango (16 décembre 2019)
  19. Nord-Kivu : 20 civils tués par les ADF à Ndombi (15 décembre 2019)
  20. Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF (14 décembre 2019)
  21. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  22. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  23. Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus » (3 août 2019)
  24. Ebola en RDC : le taux global de létalité au 21 juillet est de 67% (OMS) (25 juillet 2019)
  25. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  26. L'épidémie d'Ebola déclarée « urgence » sanitaire mondiale (OMS) (17 juillet 2019)
  27. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  28. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  29. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  30. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.