Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Accord sino-congolais : Vital Kamhere présente les 10 recommandations de l'Assemblée au gouvernement

Radio Okapi - 14 mai 2008

Vital Kamerhe

L'Assemblée nationale demande au gouvernement de clarifier les contrats signés avec les entreprises chinoises. Il s'agit en particulier d'indiquer la valeur et la qualité des ouvrages qui seront construits. Le gouvernement est aussi appelé à bien évaluer les gisements qui doivent être cédés par la Gécamines aux Chinois. Le Président de l'assemblée nationale annonce les dix recommandations adoptées mardi en l'absence des députés de l'opposition, constate radiookapi.net

Vital Kamerhe estime qu'il faut un calendrier précis des travaux à exécuter : « Qu'est ce qui va être fait ? Quand ? Pour se terminer à quelle date ? La route qui partira de Boto, c'est à quelle date qu'elle va arriver à Kalemie, puis à Uvira, ensuite à Kisangani ? Nous voulons savoir tout cela, en tant qu'élus du peuple, pour suivre. Et nous disons : on ne peut pas dire qu' en cas de conflit entre le Congo et les entreprises chinoises, on va appliquer la loi de la Chine. Ça, c'est une aberration sur le plan juridique. Rendez-vous dans 6 mois pour savoir si toutes les parties ont respecté les engagements. Ça ne sera pas trop tard. Ce contrat a une durée de vie de 25 ans. Et si, en une année, nous nous rendons compte que nous avons démarré du mauvais pied, et que nous pouvons rectifier le tir, ce n'est pas trop tard. Le coût des routes, nous savons qu'en moyenne, le kilomètre, c'est un million de dollar. Ça peut être le double ou légèrement plus. C'est tolérable. On ne peut pas accepter que nous allions à 10 fois plus. La qualité des routes, nous ne voulons pas qu'on nous construise des routes qui vont être emportées par les premières pluies. »

Les ministres de l'énergie et du portefeuille sont attendus ce mercredi à l'Assemblée nationale. Les députés veulent voir aussi clair sur les accords entre la SNEL et la Société sud africaine Mag Energy. Ce contrat signé il y a deux ans concerne le financement et la réhabilitation d'une partie de Inga 2. Les deux partenaires se font une guerre de communiqués de presse.

Entre-temps, les contrats Chine-RDC continuent à diviser les députés

Après les réponses du ministre des Travaux publics et infrastructure, Pierre Lumbi, aux questions soulevées par les députés sur le contrat sino-congolais, l'Assemblée a pris acte de l'information apportée par le gouvernement. Mais les députés de l'opposition récusent cet accord-cadre qui, selon eux, brade les ressources naturelles de la RDC. Pour l'AMP, l'essentiel reste la réalisation des 5 chantiers de la République, rapporte radiookapi.net

Pour Roger Lumbala, député de l'opposition, demander 97 milliards USD de caution pour 9 milliards USD à investir n'est pas normal : « Les chinois ont posé comme condition qu'ils doivent bénéficier d'un loi de finance. Voila pourquoi nous utilisons l'article 240 pour réclamer que nous puissions avoir le total contrôle sur l'accord. Pourquoi disons-nous cela ? Dans la convention même, vous trouverez que les commissionnaires chinois qui sont à la recherche des entreprises chinoises, pour venir financer les travaux de infrastructures en RDC, prétendent amener 9 milliards USD. Mais ils demandent une caution de 87 milliards USD. Est-ce que c'est normal. »

Pour le député Aubin Minaku de l'AMP, le contrat sino-congolais doit être concrétisé, quitte au gouvernement d'en corriger certaines lacunes au moment de l'évaluation : « S'il s'agissait d'un accord international, ou d'un traité international, sur pied de l'article 214 de la constitution, la convention internationale devait passer par l'Assemblée pour obtenir son approbation. Il n'est pas question d'un accord international. Le fond du problème c'est qu'il est hautement politique. Le président de la République avait fait une promesse en rapport avec les 5 chantiers. Il a donné l'impulsion pour que l'on recherche les moyens afin de réaliser les 5 chantiers. Je comprends l'attitude de certains opposants qui se soulèvent contre cet accord. »


Autres articles


  1. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  2. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  3. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  4. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  5. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  6. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  7. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  8. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  9. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  10. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  11. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  12. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  13. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  14. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  15. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  16. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  17. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  18. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  19. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  20. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  21. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  22. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  23. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  24. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  25. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  26. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  27. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  28. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  29. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  30. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.