Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La RDC signe le Programme de Gouvernance 2008-2012

MONUC | Publié le 14 février 2008

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Antipas Mbusa Nyamwisi et le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Ross Mountain, ont procédé ce Jeudi 14 février à la signature du programme Gouvernance de la République Démocratique du Congo. Ce programme quinquennal appuyé par la grande agence onusienne est chiffré à quelques 390 millions de dollars américains.
Kinshasa, le 14 février 2008: Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Antipas Mbusa Nyamwisi et le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Ross Mountain, ont procédé ce Jeudi 14 février à la signature du programme Gouvernance de la République Démocratique du Congo. Ce programme quinquennal appuyé par la grande agence onusienne est chiffré à quelques 390 millions de dollars américains.

La cérémonie s’est déroulée au Ministère des Affaires Etrangères en présence du Ministre de la Fonction publique, du 2ème vice Président du Sénat, de l’Ambassadeur du Royaume-Uni S.E.M. Nick Kay, et du Directeur Pays du PNUD, Adama Guindo.

Cette signature augure le démarrage effectif de ce vaste programme visant essentiellement à promouvoir un système de gouvernance stable et légitime favorisant le développement humain durable.

«Ce programme est capital et répond réellement aux besoins du Gouvernement et au souci qui l’anime d’améliorer le cadre national de gouvernance général des Affaires publiques du pays, programme sans lequel, il aura par ailleurs été difficile de mettre en place le Document de la Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP)», a noté le ministre Mbusa Nyamwisi, se félicitant de la coopération exemplaire avec l’ONU et les bailleurs de fonds partenaires au développement de la RDC.

Les dimensions politique, administrative, économique, locale et sécuritaire constituent les composantes principales de ce programme élaboré sur la base de consultations et concertations élargies avec le gouvernement de la République Démocratique du Congo, le Parlement, les organisations de la société civile, et les partenaires techniques et financiers internationaux.

«Ce programme est une réponse aux défis majeurs auxquels la RDC fait face», a souligné Ross Mountain.

«Il s’inscrit dans le DSCRP de la RDC. Il vise donc à contribuer à jeter des bases favorables à l’émergence d’un Etat fort capable de consolider l’unité et la réconciliation nationales et d’assurer la sécurité des personnes et des biens; d’accroître l’accès et la participation citoyenne au système politique; d’améliorer les performances de l’administration et des institutions publiques; d’augmenter l’accessibilité et la qualité des services publics; d’assurer la transparence et la reddition des comptes dans la gestion de la chose publique», a-t-il précisé.

Le programme de Gouvernance du PNUD, RDC 2008-2012 est construit autour de cinq axes stratégiques: la Gouvernance Politique, la Gouvernance Administrative, la Gouvernance Économique, la Gouvernance Locale, et la Gouvernance Judiciaire et Sécuritaire.

Pour S.E.M. Nick Kay, ambassadeur du Royaume-Uni, «le Royaume Uni est heureux de pouvoir continuer son appui à la bonne gouvernance en République Démocratique du Congo. Nous espérons l’approbation d’une allocation de fonds de plus de 100 millions de dollars américains pour appuyer ce programme. Nous félicitons le Gouvernement et le PNUD pour avoir élaboré un tel programme si important pour l’avenir de la République Démocratique du Congo».

La Gouvernance Politique pourra garantir des appuis aux institutions telles que le Parlement, et les Assemblées Provinciales, de même qu’aux partis politiques, aux média, et aux Organisations de la Société Civile. Ce volet important vise également à assurer le renforcement des processus et des systèmes électoraux.

La composante Gouvernance Administrative sera chargée d’appuyer la Coordination Interministérielle, la réforme de l’Administration Publique, le recensement des fonctionnaires, la rationalisation des structures, des emplois et des effectifs, le renforcement de la Fonction Publique provinciale et territoriale, et la valorisation des ressources humaines, dont les questions afférant à l’équité homme / femme.

S’agissant du pilier Gouvernance Economique, les appuis seront centrés autour de la planification et de la gestion du développement, de l’élaboration des budgets et comptes nationaux, de la gestion des ressources publiques, du renforcement du Système Statistique National et de la coordination et gestion de l’aide extérieure.

Quant à la composante Gouvernance Locale, elle sera axée sur la décentralisation et la coordination des interventions à travers la mise en place du cadre légal et institutionnel des Entités Territoriales Décentralisées (ETD). Elle s’attellera également à étayer le développement provincial et local par la mise en place d’un système de gestion des ressources publiques et d’infrastructures de services publics locaux.

Enfin, la Gouvernance Judiciaire et Sécuritaire se penchera sur les réformes de la Justice, le renforcement des capacités des forces de sécurité, la lutte contre la corruption dans la gestion publique, et le renforcement des institutions de contrôle interne et externe, entre autres…

Le Programme Gouvernance bénéficie, en plus des ressources du PNUD et de DFID, des financements d’autres bailleurs pour ses différentes composantes, tel que le Projet d’Appui au Cycle Electoral 2007-2011 (PACE) ou le Programme d’Appui à la Décentralisation et au Développement Local (PADDL).



TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2023 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.