Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
45e anniversaire de la mort de Joseph Kasa-Vubu, premier président de la RDC

Par Radio Okapi | Publié le 24 mars 2014
Joseph Kasavubu
24 mars 1969 – 24 mars 2014, cela fait 45 ans depuis la mort du premier président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kasa-Vubu. Bien qu’aucune cérémonie nationale officielle n’ait été organisée, des manifestations ont eu lieu au Bas-Congo et à Kinshasa pour célébrer cet anniversaire. Dans tous les territoires et villes de sa province natale, des cultes œcuméniques ont été organisés alors qu’à Kinshasa, des partis politiques dont l’Alliance des bâtisseurs du Kongo (Abako) ont déposé des gerbes de fleurs devant le monument de l’ancien président érigé dans la commune qui porte son nom.

Des membres du gouvernement provincial du Bas-Congo ainsi que ceux de l’Association Œuvres du président Kasa-Vubu et des partisans de l’Abako, parti que l’ancien chef de l’Etat congolais avait dirigé, ont pris part à la messe organisée dans la paroisse Saint Joseph de Kintano dans la cité de Kisantu.

A Kinshasa, en dehors de l’Abako, des partis de l’opposition dont l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et la Plateforme « Sauvons le Congo » ont pris part à l’hommage rendu à l’ancien président.

Des représentants de ces partis ont salué l’intégrité et la bonne gouvernance qui ont caractérisé la présidence de Joseph Kasa-Vubu qui a dirigé le pays entre 1960 et 1965.

Les dirigeants de l’Abako ont regretté que le gouvernement n’ait organisé aucune cérémonie à l’occasion du 45e anniversaire de la mort de l’ancien chef de l’Etat congolais.

« Tous les historiens de bonne foi s’accordent tous sur le fait que le véritable, le vrai père de l’indépendance de ce pays c’est Joseph Kasa-Vubu, ce père de la bonne gouvernance et de la démocratie fédéraliste. Alors, il est grand temps qu’il recouvre sa place dans la mémoire collective de ce pays », a déclaré docteur Pierre Anatole Matusuila, président national du parti.

Pour sa part, le secrétaire général de l’UNC, Bertrand Ewanga, a invité les Congolais à se rappeler les valeurs défendues par Joseph Kasa-Vubu.

« Sa mémoire doit être une interpellation pour nous. Et tant que nous ne retrouverons pas les traces de Kasa-Vubu dans l’amour de la nation, la gestion du pays, nous tournerons comme les enfants d’Israël dans le désert », a-t-il soutenu.

Le député national Martin Fayulu de la plateforme « Sauvons le Congo » a lancé le même appel.

« Est-ce que nous assumons son héritage : la cohésion nationale et l’intégrité ? », s’est-il interrogé.

« Un mausolée abandonné »

Joseph Kasa-Vubu a été renversé par un coup d’Etat en 1965 par Joseph Mobutu. Il est mort quatre ans plus tard dans la ville de Boma au Bas-Congo à l’âge de52 ans. Son corps est placé dans un mausolée depuis 2006.

Ce mausolée, situé au village Singhini à 215 km de Matadi, est actuellement très délabré. La société civile du Bas-Congo demande au gouvernement de le réhabiliter.

Jérôme Mayala, membre de la société civile de Tshela, affirme que le toit de cet édifice est troué, laissant entrer l’eau de pluie.

Le député national Albert Fabrice Puela, qui revient du Bas-Congo, indique que la route menant à ce site s’est également fortement dégradée.

« A quoi sert ce mausolée lorsqu’on ne sait pas y accéder? C’est à 12 kilomètres seulement de la cité de Tshela. Mais il y a plusieurs bourbiers [sur la route], on ne sait pas y arriver. La route est en piteux état. Le site lui-même qui abrite le mausolée est vraiment dans la forêt. Il est inaccessible. Il n’y a pas d’électricité, pas de garde, pas de drapeau, pas de toilettes. Le mausolée est dans un état d’abandon. Il y a une plaque qui a volé en éclat. Quand il pleut, l’eau entre jusqu’au niveau du centre de la tombe, là où repose le premier président de la RDC », décrit le député.

« Est-ce que c’est de cette manière là qu’on peut rendre hommage au premier président de la RDC », s’interroge l’élu de l’opposition, avant de plaider :

« Nous devons réhabiliter la mémoire de l’un des pères fondateurs de la République démocratique du Congo parce qu’un peuple sans histoire est un monde sans âme. »

@Congoplanete | info@congoplanet.com

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Martin Fayulu : « On a l'impression que le projet de la balkanisation s'est accéléré » (13 janvier 2020)
  11. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  12. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  13. Martin Fayulu : « Le gouvernement Ilunkamba est un affront au peuple congolais » (27 août 2019)
  14. La coalition Lamuka « préoccupée » par la détérioration de la situation du peuple congolais (30 juillet 2019)
  15. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  16. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  17. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  18. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  19. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  20. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  21. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  22. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  23. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  24. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  25. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  26. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  27. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  28. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  29. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  30. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.